27 Lombard St., the location of the bank’s London Branch from 1870-1887, circa 1900.

La première banque canadienne à ouvrir une succursale en territoire étranger

La Banque de Montréal joua un rôle de premier plan dans le commerce extérieur du Canada, en pleine expansion, ce qui eut pour conséquence logique la décision d’ouvrir une agence à Londres en 1870. Les bureaux, situés au 27 Lombard Street, rue symbolique de la haute finance depuis le XIIIe siècle, se trouvaient à quelques pas de ceux de la Bank of England, de la Bourse et de Mansion House.

Un rapport de la Banque définissait les objectifs du nouvel établissement : 1) permettre le transfert des actions de la Banque et le paiement des dividendes en Angleterre; 2) développer et faciliter les opérations de la Banque à l’étranger, ainsi que le commerce du Dominion avec la Grande-Bretagne et les autres pays; 3) créer un débouché sûr pour le « surplus de capitaux » de la Banque.

La guerre et le monde du travail

La Première Guerre mondiale exerça une influence profonde sur l’effectif de la Banque de Montréal. En 1917, près de 50 % de ses employés, soit 810 hommes, avaient abandonné leur emploi pour joindre l’effort de guerre. Ils ont été remplacés par des femmes.

Avant 1914, les femmes exerçant le métier de sténographe étaient rares, même au siège social, tandis qu’aucune n’était comptable. À la fin de la guerre, les femmes comptaient pour plus de 42 % de l’effectif de la Banque. Celle-ci avait engagé des centaines de femmes non seulement comme sténographes et secrétaires, mais aussi dans tous les postes administratifs relevant du directeur.

Ce mouvement s’est répété pendant la Deuxième Guerre mondiale. Entre 1939 et 1945, 1 269 hommes et 181 femmes, soit environ le quart du personnel de la Banque, se sont engagés dans les forces armées. À la fin de la guerre, 40 % de l’effectif de la Banque était féminin.

Télécharger plus

Un destin plus grand que soi

Rendant hommage à la première banque au Canada, le livre riche en images Un destin plus grand que soi : L’histoire de la Banque de Montréal de 1817 à 2017, de Laurence B. Mussio, raconte l’histoire captivante de la Banque, de sa fondation jusqu’à aujourd’hui.

Visitez le site de McGill-Queen’s University Press pour commander votre exemplaire.

img_feature2

BMO est un commanditaire présentateur de l’initiative Montréal en Histoires, qui souligne les 375 ans de Montréal et le bicentenaire de BMO. Cette commandite comprend divers projets de nature technologique ainsi qu’une application mobile.

Pour en savoir plus, visitez le site Montréal en Histoires.


Haut

Votre navigateur n’est plus à jour et n’est pas optimisé pour ce site. Certains éléments du site Web pourraient ne pas s’afficher correctement. Veuillez mettre à jour votre navigateur en suivant l’un des liens ci-dessous :

Les images qui figurent sur ce site Web sont la propriété de la Banque de Montréal, sauf indication contraire. Il est interdit d’en faire un usage non autorisé.

Je comprends