De mémorables campagnes

« Qu’est-ce qu’on peut faire pour vous? »

La campagne « Qu’est-ce qu’on peut faire pour vous? » a été lancée au début des années 1970 pour inviter les clients à discuter des produits et services de la Banque (prêts hypothécaires et à la consommation, services aux voyageurs et autres). Cette campagne affirmait l’approche axée sur la clientèle de la Banque ainsi que son engagement à trouver de nouvelles façons de répondre aux besoins, souhaits et aspirations de ses clients. C’est Leslie Nielsen, acteur et humoriste bien connu à l’époque, qui prêtait sa voix aux annonces publicitaires diffusées à la radio.

« Ma Banque » pour les étudiants

Dans les années 1950, la Banque de Montréal a produit à l’intention des étudiants une série de publicités imprimées qui misaient sur un sens de l’humour incontestablement juvénile. Les personnages fictifs Clara Nette (étudiante en musique), Ivan Nastikoff (étudiant en médecine) et Lotta Hasch (étudiante en économie domestique) ont contribué à répandre l’idée que « l’établissement d’une relation bancaire était une étape importante de la réussite » (a big step on the road to success is an early banking connection), et ce, quelles que soient vos aspirations professionnelles ou personnelles.

1817 : La première publicité

La toute première publicité de la Banque, parue en 1817, était pour le moins discrète. On annonçait simplement que la Banque de Montréal ouvrirait ses portes le « lundi 3 novembre ».

Un jour de congé pour Arash et le rêve de Catherine

L’avènement des médias sociaux a permis à BMO de relater des histoires détaillées et tirées de la vraie vie de ses clients, et d’illustrer ce que nous entendons par être « Ici, pour vous. »

Demander de l’aide n’est pas toujours facile. Nous sommes sortis de nos succursales pour faire une très grosse surprise à une petite entreprise cliente. Regarder

La vie est pleine de surprises. Nous sommes à nouveau sortis de la succursale pour aider notre cliente Catherine à réaliser son rêve.

Les coulisses de BMO Harris on Ice

Vous êtes-vous déjà demandé comment sont réalisées les publicités de BMO? Regarder la vidéo Making of BMO Harris Bank on Ice (en anglais).

Oui, c’est possible

Le slogan « Oui, c’est possible » a été adopté au mois de mai 1994 pour accompagner le Programme de réalisations personnelles, qui offrait des services-conseils gratuits aux clients et clients éventuels. Le programme leur proposait un dossier d’information personnalisée en fonction de leur situation particulière ou de leurs objectifs financiers. Cette initiative extraordinaire soulignait les multiples façons dont la Banque pouvait débloquer de nouvelles occasions pour les particuliers et les collectivités. Appréciée pour son audace et son désir de briser les stéréotypes bancaires, la campagne a remporté un succès immédiat..

Regarder une publicité de la campagne « Oui, c’est possible ».

 

Instabanque

Le guichet Instabanque était une grande innovation sur le plan de la commodité, puisqu’il offrait aux clients l’accès en tout temps à des services bancaires automatisés, y compris la possibilité de faire des dépôts et des retraits en espèces, de régler des factures, d’effectuer des virements et plus encore.

Regarder le message publicitaire L’Instabanque bleue.

 

L’Effet BMO

La campagne « L’Effet BMO » a pour but de montrer à ceux qui ne font pas affaire avec BMO en quoi consiste une expérience humaine unique. Regarder la publicité « L’Effet BMO ».

Toujours plus pour vous

En avril 1985, la Banque a lancé une campagne dans l’ensemble du pays pour dévoiler son nouveau slogan : « Toujours plus pour vous », qui témoignait d’une transformation majeure dans la façon dont elle servait ses clients. La campagne et le slogan visaient à informer les clients que la Banque pouvait évoluer en fonction de leurs besoins.

1957 : Les personnages publicitaires

Ham la palourde voyageuse, Hector l’écureuil économe et Hinchcliff le castor enthousiaste comptent parmi les personnages qui, depuis 1957, ont enseigné aux clients de la banque Harris l’importance de l’épargne.

La première publicité de la banque Harris : 1890.

L’une des premières publicités de la Harris, en 1890, annonçait l’émission d’obligations municipales.

Une des premières publicités de M&I : 1847.

Une annonce de la M&I, en 1847, présentait une courte liste de produits bancaires offerts, dont des « certificats de dépôt, vendus et achetés à des conditions avantageuses ».

Premières publicités de la banque Harris

Les annonces de la Harris au fil des ans reflètent le passage du temps.

Premières publicités de M&I

Les premières annonces de la M&I montraient aux clients comment gérer leur argent.

 

La création d’une identité

Donner vie à Hubert

Le mérite de la création d’Hubert revient à Leo Burnett, mais sa forme standardisée est l’oeuvre d’un artiste de la région de Chicago, Sam Koukios (1929–2009). Koukios a été l’artiste officiel d’Hubert pendant plus de 30 ans et a contribué à presque toutes les campagnes publicitaires où il apparaissait. À la mort de Koukios en 2009, Justine Fedak, dirigeante du marketing, a fait son éloge en disant de lui qu’il était l’artiste qui avait « donné une vraie personnalité » au lion.

Avec le lancement d’une campagne de marketing dans la période d’après-guerre, le nouveau logo « Ma Banque » a pris le haut du pavé au détriment du nom de la Banque, relégué au deuxième rang dans la hiérarchie des marques – témoignant symboliquement du fait que la clientèle était prête à laisser derrière elle la culture bancaire traditionnelle. De même, abandonnant le formalisme de la période précédente, les employés de la Banque ont commencé à parler de la « B de M » plutôt que de la Banque de Montréal.

Depuis toujours, les gens de BMO sont fiers que leur Banque soit la première banque du Canada. C’est en 1950 qu’on a vu l’expression « La première banque du Canada » aux fenêtres des succursales et qu’elle est devenue la signature habituelle des documents publicitaires.

En 1967, au moment du lancement du M souligné, le slogan s’est officiellement intégré à la marque. Plus tard, quand le bleu vif a remplacé le vert comme couleur officielle de la Banque, on l’a rapidement qualifié de « bleu Banque de Montréal ».

En 1975, la Banque de Montréal est devenue le principal locataire d’un nouvel immeuble de 72 étages dans le quartier des affaires de Toronto, à l’angle des rues King et Bay. L’édifice a d’abord porté le nom de « First Bank Tower », avant de devenir la « First Canadian Place ».

Ce nouvel emblème, nous l’appelons le « médaillon BMO ». Son usage s’est répandu à compter de 2002, au moment où la Banque a décidé de regrouper toutes ses activités sous une seule marque, soit BMO Groupe financier. À l’époque, BMO exploitait plus de trente secteurs d’activités, notamment la banque Harris et BMO Nesbitt Burns. L’adoption d’une seule identité signifiait que la Banque de Montréal voulait toujours servir sa clientèle, mais comme banque unique et diversifiée couvrant l’ensemble de l’Amérique du Nord.

Que représente « BMO »?

À quoi correspond notamment cette abréviation? C’est le symbole de la Banque de Montréal dans les marchés boursiers de Toronto et de New York. Les investisseurs utilisent depuis longtemps « BMO » pour désigner la Banque de Montréal. Il fut donc facile de choisir « BMO Groupe financier » pour désigner l’organisation qui réunissait les différents secteurs d’activités et entreprises.

 

Commandites

Spruce Meadows

BMO est un commanditaire fondateur de Spruce Meadows, le plus important centre de sauts d’obstacles équestres du Canada. La Banque appuie par ailleurs les sports équestres de diverses façons depuis plus de 40 ans, notamment en décernant des bourses individuelles aux cavaliers et en favorisant le développement de compétitions d’équipes internationales dans le cadre de la Coupe des nations BMO, qui a lieu chaque année à l’occasion du Tournoi des maîtres de Spruce Meadows. BMO soutient fièrement Ian Millar, membre de l’équipe équestre canadienne et détenteur d’un record olympique, depuis plus de 25 ans.

Terry Fox, le coureur de l’espoir

La Banque de Montréal a contribué à transposer l’inspirante histoire de Terry Fox au grand écran. Elle a en effet commandité la production canadienne Terry Fox, le coureur de l’espoir, qui relate l’histoire de ce héros national qui a entrepris de traverser le Canada afin d’amasser des fonds pour la recherche sur le cancer et de sensibiliser la population à cette cause. Terry Fox a recueilli plus de 23 millions de dollars pour la recherche sur le cancer dans le cadre de son Marathon de l’espoir, et plus de 650 millions de dollars ont été amassés en son nom au fil des ans. Malheureusement, en raison de complications médicales, Fox a dû mettre fin à son périple après avoir parcouru 5 373 kilomètres. Le cancer était réapparu, et il est mort à l’âge de 22 ans.

La Banque a présenté la première du film à Toronto au printemps de 1983, et a aussi organisé, partout au Canada, des premières régionales qui ont permis d’amasser des fonds pour la recherche sur le cancer.

Festival Magnificent Mile

BMO est le commanditaire présentateur du Magnificent Mile Lights Festival®. Depuis 50 ans, les arbres qui bordent l’avenue North Michigan s’illuminent pour donner le coup d’envoi à la période des Fêtes dans la ville de Chicago et à l’échelle du pays. Grâce à l’aide de plus de 800 bénévoles, ce festival encourage tous les résidents à s’imprégner de l’esprit des Fêtes et à profiter d’une multitude d’expériences festives le long du Magnificent Mile®.

Montreal en Histoire

En 2017, Montréal célèbre son 375e anniversaire. La Banque est intimement liée à la riche histoire de la ville depuis qu’elle a ouvert ses portes sur la rue Saint-Paul, en 1817. Alors, lorsqu’on a dévoilé les plans de Montréal en Histoires, une série de projets créatifs visant à explorer le passé de la ville, c’est avec enthousiasme que BMO a accepté de commanditer les trois volets principaux de l’initiative :

  • Cité Mémoire est un ensemble de projections dans le Vieux-Montréal qui célèbrent d’importants thèmes historiques.
  • Une application mobile accompagne ces tableaux multimédias et permet d’effectuer une visite à pied interactive de la vieille ville.
  • Jouez avec l’histoire est une série d’activités éducatives au sujet de Montréal.

 

Les Bulls de Chicago

BMO est la banque officielle des Bulls de Chicago depuis 2007. Cette relation représente le plus important partenariat bancaire de l’histoire des Bulls. La Banque et l’équipe ont collaboré à une variété d’initiatives communautaires, s’associant notamment avec le YMCA du Grand Chicago en vue d’établir le programme Urban Warriors, qui met en relation d’anciens militaires et des jeunes qui ont subi des traumatismes ou de la violence.

Les Blackhawks de Chicago

BMO a commencé à commanditer les Blackhawks de Chicago de la LNH en 2007. Depuis le début de ce partenariat,  les Blackhawks ont remporté la Coupe Stanley à trois reprises, en 2010, 2013 et 2015. Cette commandite constitue un élément clé des efforts de la Banque pour soutenir les grandes organisations et la collectivité de Chicago.

Les Bucks de Milwaukee

BMO est le commanditaire des Bucks de Milwaukee. La Banque détient également les droits d’appellation du BMO Harris Bradley Center, où évolue l’équipe de basketball des Bucks de Milwaukee, et a collaboré avec l’équipe dans le cadre d’une initiative visant à établir un club de garçons et filles BMO Harris à l’aréna pour soutenir la collectivité et élargir le bassin de partisans.n base.

Polo for Heart

BMO commandite l’événement Polo for Heart, qui réunit depuis plus de 35 ans des joueurs de partout dans le monde au profit d’organismes à but non lucratif de lutte contre les maladies du cœur et les accidents vasculaires cérébraux. Le palpitant événement comprend deux matchs internationaux de polo par jour, un encan silencieux, des divertissements de mi-temps et le traditionnel piétinement des mottes de gazon, flûte de champagne à la main. On trouve également sur place des boutiques et un Coin des petits BMO.

La course Pride and Remembrance

BMO est le commanditaire principal de la course Pride and Remembrance, une course-bénéfice (ou marche) de cinq kilomètres qui a lieu chaque année et qui soutient des organismes appuyant la communauté LGBTAQ+ dans la région du Grand Toronto. La course, qui coïncide avec la Semaine de la fierté de Toronto, est devenue une tradition annuelle et elle fait la promotion de l’esprit communautaire et sportif, de la bonne entente et du bénévolat. Elle témoigne de l’engagement continu de la Banque à promouvoir l’accessibilité, l’inclusion et l’égalité dans son milieu de travail et dans les collectivités où elle exerce ses activités.

Le Marathon de Vancouver

BMO est le commanditaire en titre du Marathon de Vancouver BMO, le seul marathon de cette ville, qui est par ailleurs reconnu à l’échelle mondiale comme l’un des marathons qui valent le plus le déplacement en raison de ses panoramas spectaculaires. La course annuelle, qui comptait 32 finisseurs lors de la première édition, en 1972, accueille aujourd’hui près de 17 000 athlètes représentant plus de 60 pays.

Le Stampede

Partenaire du Stampede de Calgary depuis la tenue du premier rodéo en 1912, BMO est fier de continuer à être la « Banque officielle du Stampede de Calgary ».

Le Stampede est la célébration annuelle du patrimoine western et des origines agricoles de l’Alberta. Le partenariat de longue date de BMO avec cet événement comprend notamment les droits d’appellation du centre de commerce et de congrès BMO Centre, ainsi que la commandite principale des BMO Farm Family Awards, programme qui honore la contribution des travailleurs de l’industrie agricole.

Un autre point saillant de cet événement de 10 jours est le Coin des petits BMO, une aire consacrée au divertissement familial et à des activités western amusantes. BMO anime aussi la Journée pour les enfants du Stampede, événement qui attire plus de 25 000 personnes chaque année et au cours duquel crêpes et activités amusantes pour toute la famille sont offertes.

BMO et le soccer

Le soutien qu’offre BMO au soccer revêt de nombreuses formes. L’engagement de la Banque dans le milieu du soccer s’étend à un grand nombre de quartiers et de collectivités à l’échelle du Canada et touche, grâce à la commandite de BMO, plus de 20 000 joueurs de soccer de ligues juvéniles locales.

BMO est également un fier commanditaire du soccer canadien professionnel. Ainsi, la Banque est le partenaire principal du Toronto Football Club et de l’Impact de Montréal, en plus d’être le partenaire fondateur des Whitecaps de Vancouver.

Match des étoiles de la NBA

Durant sa campagne entourant le Match des étoiles de la NBA 2016, qui était disputé à Toronto, BMO avait son propre ballon. La Banque avait créé le Ballon étoile BMO, un ballon de basketball parlant au sens de l’humour irrévérencieux. Par ses interactions avec les amateurs et les joueurs, le Ballon étoile  BMO a contribué à faire vivre aux gens l’expérience unique des coulisses du match des étoiles. La campagne a été un franc succès, et BMO a redonné vie au ballon à l’occasion de sa campagne de commandite des Raptors plus tard en 2016.

Les Raptors de Toronto

BMO est la banque officielle de la franchise des Raptors de Toronto, dans la NBA. La marque de la Banque est fortement présente durant les matchs de l’équipe, notamment au Centre Air Canada et lors de la diffusion des matchs des Raptors. BMO commandite aussi les Raptors 905, la plus récente équipe de la NBA Development league. Ces ententes s’appuient sur un partenariat de longue date entre BMO et Maple Leaf Sports & Entertainment.

BMO accueille les étoiles de la NBA avec un guichet automatique de 10 pieds de haut

À titre de commanditaire du premier match des étoiles de la NBA disputé au Canada, BMO voulait faire une très grande impression. C’est pourquoi la Banque a installé un guichet automatique de 10 pieds de haut à l’intérieur de la succursale principale de la First Canadian Place, à Toronto. Le gigantesque guichet a également fait un séjour dans la succursale principale de Vancouver, qui a reçu la visite d’une légende de la NBA, James Worthy. Le message rédigé sur l’appareil démesuré était on ne peut plus clair : « Les étoiles de la NBA s’en viennent. »

La Banque du ski

Dans les années 1970, la Banque de Montréal était, pour bien des gens, la « Banque du ski ». Elle était en effet le commanditaire principal des Championnats internationaux de ski de la Banque de Montréal, compétition au cours de laquelle s’affrontaient les meilleurs skieurs du monde. L’athlète olympique canadienne et skieuse de renommée internationale Nancy Greene a remporté la Coupe du monde chez les femmes deux années de suite (1967 et 1968) et est devenue le visage de la Banque du ski, soit la Banque de Montréal. La Banque encourageait les clients à être actifs pendant les mois d’hiver rigoureux en leur proposant un « compte de ski », des forfaits ski abordables et de la documentation préparée par BMO offrant des conseils au sujet de ce sport.

Un destin plus grand que soi

Rendant hommage à la première banque au Canada, le livre riche en images Un destin plus grand que soi : L’histoire de la Banque de Montréal de 1817 à 2017, de Laurence B. Mussio, raconte l’histoire captivante de la Banque, de sa fondation jusqu’à aujourd’hui.

Visitez le site de McGill-Queen’s University Press pour commander votre exemplaire.

img_feature2

BMO est un commanditaire présentateur de l’initiative Montréal en Histoires, qui souligne les 375 ans de Montréal et le bicentenaire de BMO. Cette commandite comprend divers projets de nature technologique ainsi qu’une application mobile.

Pour en savoir plus, visitez le site Montréal en Histoires.


Haut

Votre navigateur n’est plus à jour et n’est pas optimisé pour ce site. Certains éléments du site Web pourraient ne pas s’afficher correctement. Veuillez mettre à jour votre navigateur en suivant l’un des liens ci-dessous :

Les images qui figurent sur ce site Web sont la propriété de la Banque de Montréal, sauf indication contraire. Il est interdit d’en faire un usage non autorisé.

Je comprends