Dès ses débuts, BMO établissait des liens avec la Chine.

Trois mois à peine après avoir ouvert ses portes, en 1818, la Banque de Montréal réalisait une première opération de change pour soutenir le commerce sino-canadien. Elle avait chargé un de ses vice-présidents de transporter des pièces d’argent de Montréal à Boston, par diligence.


Top

Your browser is out of date and is not supported. Some features of this web site may not display correctly. Please update your browser to one of the following:

Images on this website are property of Bank of Montreal unless otherwise noted. Unauthorized use is prohibited.

I understand