En 1817, la Banque de Montréal devint la première banque canadienne.

1-2-1-main-dd

Les statuts constitutifs de la Banque, sur lesquels ses fondateurs se sont entendus, représentent sous bien des aspects sa Grande Charte. Le document contenait vingt-cinq clauses au total; il édictait les règles et les conditions d’exercice des activités bancaires et décrivait le capital-actions de la Banque, le nombre de membres du conseil d’administration, les conditions d’admissibilité au conseil et les autres modalités assurant la « gestion appropriée des affaires de la société ».

Les signataires des statuts pouvaient difficilement s’imaginer quel serait l’effet de leurs gestes, en 1817, sur le système financier canadien dans son ensemble.


Haut

Votre navigateur n’est plus à jour et n’est pas optimisé pour ce site. Certains éléments du site Web pourraient ne pas s’afficher correctement. Veuillez mettre à jour votre navigateur en suivant l’un des liens ci-dessous :

Les images qui figurent sur ce site Web sont la propriété de la Banque de Montréal, sauf indication contraire. Il est interdit d’en faire un usage non autorisé.

Je comprends