Le dictographe

Cette relique des télécommunications était installée dans la suite directoriale du siège social de la Banque de Montréal. Le dictographe était un interphone complémentaire qui permettait à un petit nombre de dirigeants de communiquer directement entre eux. D’après les étiquettes des boutons d’appel, cette machine était utilisée par les plus hauts responsables de la Banque vers la fin des années 1970.

 

 


Haut

Votre navigateur n’est plus à jour et n’est pas optimisé pour ce site. Certains éléments du site Web pourraient ne pas s’afficher correctement. Veuillez mettre à jour votre navigateur en suivant l’un des liens ci-dessous :

Les images qui figurent sur ce site Web sont la propriété de la Banque de Montréal, sauf indication contraire. Il est interdit d’en faire un usage non autorisé.

Je comprends